Favoriser l'accès au matériel informatique et à la connexion internet

L'accès au matériel et à Internet : premier degré de la fracture numérique

Quelques chiffres :

Selon le Baromètre du Numérique mené annuellement par le CREDOC (Centre de Recherche pour l’Etude et l’Observation des Conditions de vie) : 

  • 9% des Français ne possèdent ni ordinateur, ni smartphone, ni tablette (73% déclarent posséder au moins deux appareils différents).
  • 13% des Français n’auraient pas accès à Internet (87% estimant qu’ils disposent d’une connexion « fixe » ou bien que la connexion mobile leur suffit). Cette proportion est maximale chez les individus non-diplômés (44%).
En effet, il existe des divergences importantes en fonction de l’âge, du niveau de diplôme et de revenus … Par exemple, le taux d’équipement en ordinateur chez les personnes jeunes varie fortement : seuls 28% des jeunes non-diplômées disposent d’un ordinateur personnel, contre 90% pour les plus diplômés.

Les raisons principales du manque de matériel ou d'accès à une connexion (variable selon les profils)

  • Le manque d’intérêt pour le numérique
  • La complexité associée aux outils numériques (installation, etc)
  • Le coût des équipements et des abonnements associés
L’accès à l’équipement est un élément indispensable à toute démarche d’inclusion numérique. Mais il est indispensable de coupler l’accès au matériel à une vraie logique d’accompagnement à l’utilisation de l’outil. Disposer des outils étant une chose, avoir les compétences pour s’en servir en étant une autre.

Numérique durable : l'enjeu du matériel reconditionné

L’impact environnemental du numérique est loin d’être neutre. La conception des équipements numériques ont une empreinte carbone forte. Pour contrer ce fait, plusieurs solutions existent : 

  • l’achat de matériel reconditionné,
  • apprendre à réparer son équipement ou avoir recours à un réparateur,
  • faire don de son équipement lorsque celui-ci fonctionne toujours

 

Les dispositifs existants pour favoriser l'accès au matériel informatique des personnes qui en ont besoin

Pour permettre l’accès au numérique, plusieurs dispositifs (nationaux, publics, privés …) sont mobilisables. 

En voici une liste, qui est loin d’être exhaustive : 

Emmaüs Connect et LaCollecte.tech  : un réseau de reconditionneurs solidaires et de structures sociales pour équiper les personnes en difficultés

LaCollecte est un site où vous pouvez donner des ordinateurs portables, tablettes et smartphones dont votre structure n’a plus l’utilité. Ce matériel est pris en charge par un réseau d’acteur du reconditionnement.
Une fois reconditionné, le matériel est apporté aux structures sociales de proximité, qui se chargent de le distribuer aux personnes exclues du numérique de votre territoire, ou d’un autre moins bien pourvu en taux d’équipement. 

LaCollecte est un projet d’envergure nationale. Rendez-vous directement sur le site dédié du dispositif pour de plus amples informations. 

Les projets implantés en Nouvelle-Aquitaine : 

  • La CAF de la Gironde, en partenariat avec EcoMicro (reconditionneur local) met à disposition de ses allocataires du matériel informatique reconditionné. 
  • Le développement d’un chantier d’insertion et d’une activité de reconditionnement par la régie de quartiers Diagonales – Net Solidaire (La Rochelle), en partenariat avec la recyclerie La Belle Affaire.
  • L’association Transnumeric (Marmande), lauréate du premier appel à projets « Economie Sociale et Solidaire » du conseil départemental du Lot-et-Garonne, vise à reconditionner du matériel pour ensuite le distribuer à des personnes en difficultés.
  • Le syndicat mixte ALPI, qui pilote le réseau d’inclusion numérique PIN40 (Landes), qui reconditionne les ordinateurs portables issus des écoles du département pour les proposer ensuite aux structures d’accompagnement.

Quelles solutions pour l'accès à la connexion ?

Certains opérateurs, en partenariat avec des structures sociales, proposent des offres sociales spécifiques : 

  • L’offre sociale Coup de pouce Livebox de Orange : soumise à condition de ressources, elle permet de bénéficier d’un abonnement ADSL ou fibre, sans engagement ni frais de résiliation à 19,99€ / mois. Cette offre permet également aux bénéficiaires un accès à un ordinateur portable reconditonné à prix fixe (169€) et à des ateliers gratuits d’accompagnement à la prise en main des outils numériques. 
    Toutes les informations sont à retrouver sur la page dédiée à l’offre sur le site de la Boutique Orange. 
  • Les offres solidaires de Emmaüs Connect, en partenariat avec SFR : disponibles dans les centres Emmaüs Connect et dans les Relais Numériques Partenaires, Emmaüs Connect propose des cartes prépayées. Elles permettent d’avoir accès et à la téléphonie et à Internet. Par rapport aux prix du marché, ces cartes prépayées sont environ 40% moins chères.
  • Don de giga, une opération lancée par Bouygues et la Croix Rouge afin d’équiper en matériel et en connexion les plus démunis, 
  • Free propose quant à lui un forfait à 2€ sans engagement.

Des initiatives locales existent, comme le programme Internet en habitat social, issu d’un partenariat entre Brest Métropole Habitat, SFR et la Ville de Brest. Le prix de l’abonnement internet est directement inclus dans les charges locatives, avec un reste à charge pour les locataires de 1,21€/mois. Un accompagnement est réalisé par des associations locales pour la montée en compétences numériques des bénéficiaires de ce programme.